loading

Content

Marc Weller, Berne

Downtown Switzerland

La gare principale de Zurich fait son entrée en tant que troisième élément de la série de timbres-poste ordinaires «Gares suisses». L’immense édifice, son hall impressionnant et son aile ont une longue histoire derrière eux.

La gare principale de Zurich, de loin la plus grande du pays, présente l’exploitation la plus complexe. Pas étonnant, si l’on sait qu’on y mesure le plus important volume de trafic du pays. Avec quelque 3000 mouvements de trains chaque jour, cette gare compte même parmi les plus fréquentées au monde.

L’édifice, avec son imposant hall de gare ainsi que son aile avancée sur la Bahnhofstrasse, est une œuvre de l’architecte Jakob Friedrich Wanner datant de 1871. Il l’a bâtie en s’inspirant de la conception réalisée par l’architecte de référence de l’époque, Gottfried Semper. Ce dernier a vécu à Zurich de 1855 à 1871 et a supervisé la construction de l’ancienne école polytechnique suisse, devenue aujourd’hui l’EPF. Il s’inscrivait dans le genre artistique de l’historicisme et dans le style néorenaissance. L’entrée principale évoquant un arc de triomphe située à l’extrémité de l’artère commerciale Bahnhofstrasse est caractéristique du style de cette ligne architectonique.

Le bâtiment de la gare a remplacé l’édifice précédent datant de 1847 et qui constituait le terminus de la ligne exploitée par la compagnie ferroviaire Schweizerische Nordbahn (SNB). Surnommée «Spanisch-Brötli Bahn» (train des petits pains espagnols), cette ligne était la première de Suisse.

La gare a vécu de nombreuses transformations et aménagements. Enfin, la gare en cul-de-sac a été agrandie par deux gares de transit souterraines au niveau de la Museumstrasse (1990) et de la Löwenstrasse (2014).

Jürg Freudiger