loading

Content

Claudine Etter, Berne

Des messages qui touchent

Un anniversaire, un mariage, un jubilé ou un décès font partie de ces événements lors desquels on écrit des lettres et des cartes personnelles, et l’ère numérique à laquelle nous vivons n’y a rien changé. Des timbres spéciaux viennent à présent joliment orner nos missives.

Naturellement, il n’est pas possible de rendre hommage à tous ces événements par un timbre particulier. L’illustratrice bernoise Claudine Etter a cependant réussi à couvrir un grand nombre d’entre eux avec quatre sujets. Elle s’est inspirée du fait qu’écrire à la main, à notre époque d’agitation tous azimuts, redevient à la mode.


Le langage visuel qu’elle a choisi est expressif, dégage de la sérénité et suscite des émotions. 
Il permet d’identifier rapidement la fonction de chacun de ces timbres. Deux d’entre eux sont consacrés au bonheur, et invitent à envoyer une lettre de félicitations ou de bons vœux. Les deux autres sont plus neutres dans leur message. Le premier s’orne d’un petit oiseau, messager traditionnel des bonnes nouvelles; l’autre se prête aux missives silencieuses ou même tristes, sans toutefois peser sur l’atmosphère générale positive de la série.


Ces timbres spéciaux font finement allusion à la lettre en tant qu’objet, ayant pour dénominateur commun le papier, le carton et le mot écrit à la main, une référence qui ne se voit qu’au deuxième regard. 
Nouveauté exceptionnelle: les feuilles contiennent des autocollants gratuits conçus dans le même style. Ils permettent à l’expéditeur d’un courrier d’embellir celui-ci et de surprendre son destinataire. 


Jürg Freudiger