loading

Content

Jens Riedweg, Baar

Cinquante à l’as au jeu de cartes préféré des Suisses

Un chibre? Une pomme? Stöck! Bock! Si ces termes ne vous disent rien, c’est que vous faites partie des rares Helvètes à ne pas aimer le jass. Car ce jeu de cartes, dans notre beau pays, est le sport national n°1.

Sur une feuille miniature et quatre timbres, la Poste a fait entrer un sujet cher aux Suisses dans le monde de la philatélie. Que l’on soit jeune ou plus âgé, autour d’une table de bistrot ou bien chez soi, à cheval sur les règles ou joyeusement décontracté: partout en Suisse, on joue au jass. On y joue même à la télé: l’émission de la chaîne alémanique SRF «Samschtig-Jass», et celles qui l’ont précédée, occupent l’antenne depuis 1968 déjà. C’est le plus ancien programme télévisé de divertissement de toute l’Europe!


Les timbres spéciaux sont illustrés par plusieurs cartes à jouer régionales. Car si l’on manie, en Suisse alémanique, la rose, le bouclier, le gland et le grelot, on leur préfère, à l’ouest et au sud du pays, le cœur, le pique, le carreau et le trèfle. Et les cartes qu’on appelle ici la dame et le valet portent outre-Sarine les noms «Ober» et «Under». La frontière du jass passe, à peu de choses près, par la ligne formée par le Brünig, le Napf, la Reuss et l’Aar. Dans le canton d’Argovie, il y a même des villages où l’on joue avec des cartes différentes selon les quartiers!

Jürg Freudiger

Feuille miniature de 8 timbres

Jens Riedweg


Ces timbres-poste spéciaux constituent le premier projet philatélique de l’artiste de Baar. Excellent connaisseur du jass, Jens Riedweg a 
transposé les cartes à jouer traditionnelles de Suisse alémanique et de Suisse romande dans une nouvelle création. Les sujets ont été remis au goût du jour, sans toutefois perdre de vue les valeurs d’antan!