loading

Content

Marc Weller, Berne

Le voyage continue

Avec la deuxième série de valeurs pour les timbres-poste ordinaires «Gares suisses», les besoins pour les midilettres (courrier A et B), les grandes lettres (courrier B) et l’acheminement des lettres standard en Europe sont couverts.

Depuis la première moitié du XIXe siècle, l’histoire des chemins de fer nous a légué d’innombrables constructions, qu’il s’agisse de ponts ou de tunnels ou encore d’installations de production d’énergie, d’ateliers ou de gares. Ces dernières sont souvent des éléments urbanistiques de référence et d’identification et servent d’interfaces dans le réseau des transports.

Appenzell

Le voyage commence cette fois dans le paisible village d’Appenzell (CHF 1.10). Construite en 1886, la gare a été transformée en 1938. Avec son style historisant, elle s’inscrit parfaitement dans l’architecture du village.

Zoug

Quel contraste! Voici le timbre à CHF 1.30 représentant la gare de Zoug, située à l’intersection des lignes Zurich-Lucerne et Zurich-Gothard. Ce bâtiment, qui est peut-être la gare la plus moderne de Suisse, avec sa construction en verre de plusieurs étages, est le résultat d’un concours d’architecture.

Interlaken Est

Quant au timbre d’une valeur de CHF 1.40, il représente la gare d’Interlaken Est, desservie par plusieurs compagnies de chemins de fer à voies métrique et normale. Tout en longueur, le bâtiment a été construit entre 1919 et 1921 dans un style s’inscrivant dans le mouvement de défense du patrimoine.

Scuol-Tarasp

Ce voyage se termine à Scuol-Tarasp (CHF 1.80). Rénovée en 2009, la gare est le terminus de la ligne à voie métrique Bever-Scuol-Tarasp, qui a été ouverte en 1913. Cette gare s’inscrit elle aussi dans le mouvement de défense du patrimoine au travers de l’utilisation d’éléments d’architecture locaux.

Jürg Freudiger