loading

Content

Raphael Volery, Zurich

La cour céleste

La première pierre de la cathédrale de Berne a été posée en 1421 et l’érection de celle-ci a duré plusieurs centaines d’années. Une des étapes qui reste parmi les plus mémorables fut la construction des voûtes du chœur en l’an 1517.

L’année 1517 est inscrite sur l’arc triomphal, du côté du chœur, tout comme le nom du maître d’œuvre: Peter Pfister.

Sur deux voûtains, on aperçoit également la signature du peintre Nikolaus Manuel Deutsch, qui a réalisé les peintures ornementales des voûtes du chœur. Depuis 2014, cette œuvre, que l’on appelle la «cour céleste», fait l’objet d’une restauration. Les travaux ont permis de constater que les couleurs des 86 saints plus grands que nature qui ornent les intersections des somptueuses voûtes réticulées sont restées presque dans leur état d’origine de 1517, que ce soit celles des carnations ou celles des vêtements faits à partir de précieux pigments, dorures et lustres. Par cette construction, Peter Pfister a réuni au sein d’une unité spatiale et architectonique l’abside à trois pans, les deux travées étroites et les deux larges sections ouest. La cour céleste du chœur de la cathédrale de Berne compte parmi les œuvres de la fin du Moyen Âge les plus monumentales et précieuses d’Europe.

Une des figures saintes du chœur orne le premier des deux timbres spéciaux: il s’agit de Saint-Sébastien, soldat romain et martyr chrétien. Le second sujet s’attarde sur le centre des voûtes réticulées, sur lequel sont appliquées les armoiries de Berne.

Jürg Freudiger

Bustes de saints en 3D

Scannez les timbres «Armoiries» et «Figure» avec la Post-App et découvrez le buste de Saint Sébastien en 3D!
Cliquez ici pour savoir comment faire.
Le site web de la Fondation Berner Münster s’est enrichi d’une page dédiée à la présentation interactive des voûtes du chœur. Elle fournit des informations détaillées sur chacune des figures qui ornent les intersections des voûtes: bernermuensterstiftung.ch