loading

Content

Tony Frank, Thoune

50 ans du téléphérique du Stockhorn

Voilà 50 ans que le téléphérique du Stockhorn transporte des passagers d’Erlenbach, dans le Simmental, à la station d’altitude située à 2139 mètres. De là, ceux-ci peuvent gagner l’impressionnant sommet du Stockhorn, qui culmine à 2190 mètres. Des chemins de randonnée convenant à tous les goûts contribuent également à l’attrait des lieux.

C’est le 27 juillet 1968 que la première section du téléphérique, Erlenbach-Chrindi, a été mise en service. Le deuxième tronçon, qui relie la station intermédiaire de Chrindi au sommet, a été ajouté en 1969.
Le téléphérique du Stockhorn est l’un des 128 téléphériques de Suisse, installations techniques dans lesquelles se croisent deux cabines entre la station inférieure et la station d’altitude. La Poste émet une carte postale illustrée à l’occasion du 50e anniversaire du téléphérique du Stockhorn.
Imaginée par l’artiste de Thoune Tony Frank, celle-ci plonge le public dans un paysage alpin idyllique.
Non loin du sommet du Stockhorn se trouvent deux petits lacs de montagne qui sont un but d’excursion très apprécié des pêcheurs amateurs. Les environs comptent en outre de nombreux chemins de randonnées de tous niveaux, des sites d’escalade pour les grimpeurs et un vaste réseau de grottes invitant à la découverte.
La galerie de 70 mètres de long, accessible en fauteuil roulant, est également une attraction digne d’intérêt, car elle mène à une plate-forme d’observation d’où le panorama est spectaculaire: on aperçoit le lac de Thoune, le Mittelland et, les jours où le ciel est clair, le Jura, le massif des Vosges et la Forêt-Noire.

Jürg Freudiger