loading

Content

Davide Ackermann, Lugano

Installations de défense

Sasso Corbaro, Montebello, Castelgrande, tels sont les noms mélodieux des trois Castelli de Bellinzone. Ils sont visibles sur deux timbres-poste spéciaux créés dans le cadre du concours PostEurop.

Chaque année, PostEurop propose un thème aux administrations postales participantes. La Poste suisse émet chaque année deux timbres-poste dans une feuille. L’un d’eux participera au concours international en ligne de PostEurop. Le concours a lieu du 9 mai au 31 août 2017 sur posteurop.org/europa2017. 


Les châteaux de Bellinzone et leurs fortifications sont classés au patrimoine mondial de l’UNESCO. Leur histoire remonte au Paléolithique. Au Moyen Age, ils servaient d’abord de barrière à l’expansion des Confédérés vers le sud. Mais en 1503, Bellinzone s’affranchit de la domination milanaise pour rejoindre les Confédérés: le système de défense est ainsi dirigé vers le sud.


Le Castelgrande – représenté sur le timbre de droite – est le plus ancien des trois châteaux, avec une première mention dès 590. A partir de 1506, il devient le siège du bailli d’Uri. 


Le Castello Montebello est la fortification du milieu. Elle a été érigée vers la fin du XIIIe siècle, quand le Gothard est devenu le principal point de franchissement des Alpes. Les baillis de Schwyz y ont résidé.


Le Castello di Sasso Corbaro, lui, représenté tout à gauche, est le plus petit et le plus récent d’entre eux, mais le plus élevé des trois. Après 1506, il est propriété de Nidwald, pour passer ensuite aux mains du tout jeune canton du Tessin en 1803.


Jürg Freudiger

Image dans le volet: © OTR Bellinzonese e Alto Ticino