loading

Content

Un appel vieux de 500 ans

Huldrych (ou Ulrich) Zwingli (1484–1531) fait partie des figures les plus importantes de la Réforme. Son influence a été colossale notamment à Zurich et dans de nombreuses villes de Haute-Allemagne comme Augsbourg, Constance ou encore Ulm.

Elle commence à se faire ressentir au moment où Zwingli devient pléban au Grossmünster de Zurich en 1519. Plus tard, le réformateur réalisa avec Leo Jud une traduction complète de la Bible en idiome alémanique, la langue administrative de la Confédération. Ainsi, une Bible en allemand vit le jour pour la première fois avant même celle de Luther. Cet anniversaire particulier a donné lieu à une émission de timbre commune Suisse – Allemagne, nommée «Huldrych Zwingli − 500 ans de la Réforme à Zurich et en Haute-Allemagne».

Un concours a été lancé dans les deux pays pour la conception du timbre-poste spécial et c’est un artiste allemand qui a remporté les faveurs du jury. Son design moderne a séduit, tout comme la formule marquante qui orne le timbre: «Tut um Gottes willen etwas Tapferes» (Pour l’amour de Dieu, faites quelque chose de courageux!). Cette citation a été choisie, car elle reflète le courage de Zwingli sans doute mieux que ne le font les portraits qu’on a de lui. Le but de cette injonction directe est de réduire au maximum les 500 ans séparant le Réformateur des gens d’aujourd’hui.

Jürg Freudiger

Célébration des 500 ans de la Réforme L’Église réformée zurichoise fêtera les 500 ans de la Réforme le 12 mai 2019 par un culte conduite avec la Fédération des Églises protestantes de Suisse. Cette célébration se tiendra au Grossmünster, l’église zurichoise marquant le point de départ de la Réforme menée par Zwingli. De nombreux invités y participeront, venus de Suisse ou de l’étranger. zhref.ch/reformationsjubilaeum