Domo Löw, Bâle

https://www.postshop.ch/fr/Produits/Timbres-poste

Carnaval de Bâle – Patrimoine culturel immatériel de l’humanité

L’UNESCO a inscrit le Carnaval de Bâle sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité. Cette nouvelle est intéressante pour les Bâlois, mais elle représente aussi un honneur pour toute la Suisse. L’occasion valait bien la création d’un timbre-poste spécial sur une feuille de 16 au décor carnavalesque.

Le Comité intergouvernemental de sauvegarde du patrimoine culturel immatériel, réuni à Jeju en Corée du Sud, a inscrit le 7 décembre 2017 le Carnaval de Bâle sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité. La candidature a été considérée comme exemplaire par l’UNESCO, notamment parce que ce carnaval «contribue à la cohésion sociale, favorise la tolérance par la critique sociale et participe à la préservation du dialecte local».

Le motif du timbre a été créé par Domo Löw, un Bâlois bien sûr adepte du Carnaval. Il représente le fameux «Morgenstreich», qui marque le coup d’envoi des festivités le lundi suivant le mercredi des Cendres à quatre heures pile du matin. Le «Morgenstreich» est suivi par le cortège et ses sujets satiriques, les spectacles des «Schnitzelbänke», très appréciés du public, et bien d’autres animations encore. 72 heures après, très précisément, le plus grand carnaval de Suisse prend fin avec le traditionnel «Endstreich». Près de 20 000 personnes œuvrent activement au Carnaval de Bâle, et 200 000 visiteurs suisses et étrangers participent à la fête.

Jürg Freudiger